Nouvelles

Rendez-nous visite sur Tarot Gratuit
Mise en ligne hebdomadaire d’articles de qualité

La superstition

Crystal 05.03.2012 09:30

Définition :

Superstition (du latin superesse, être superflu, ou de superstar, s’élever au-dessus, être au delà), mot par lequel les Anciens entendaient en général une crainte vaine et excessive des dieux, qui donnait naissance à des pratiques étranges. II eut chez les Romains un sens restreint : il désignait tous les rites étrangers à la religion romaine, tout culte non autorisé. Quand le christianisme se répandit, le titre méprisant de superstition fut appliqué à toute pratique entachée de paganisme et qui tendait à dénaturer la religion nouvelle.  Les théologiens catholiques définissent ainsi la superstition : péché contraire à la vertu de religion (chrétienne), par lequel on transporte à la créature le culte qui n’appartient qu’à Dieu seul, ou par lequel on rend à Dieu un culte défectueux, en faisant entrer dans ce culte des manières qui ne lui conviennent pas.

Pratique :

La superstition consiste à croire que peuvent exister dans les choses matérielles des pouvoirs surnaturels qui exercent une influence sur la vie de l’homme. Ces pouvoirs doivent être connus, maintenus propices ou apaisés, et il existe des personnes qui sont aptes à parvenir à ce but: astrologues, chiromanciens, cartomanciens, magiciens. Les personnes superstitieuses s’adressent à eux pour obtenir protection contre l’adversité, aide et faveur pour la sécurité personnelle, moyens pour mener une vie tranquille et facile, informations sur l’avenir que l’on juge crédibles.  C’est une pratique rituelle pour laquelle « on prétend domestiquer les puissances occultes pour les mettre à son service et obtenir un pouvoir surnaturel sur le prochain » (CEC, n. 2117). La magie prend des formes diverses et peut viser des fins différentes.  Le présumé commun à toutes ses expressions est « une vision qui croit à l’existence de forces occultes qui exercent une influence sur la vie de l’homme et sur lesquelles celui qui exerce la magie (ou l’usager) pense pouvoir exercer un contrôle par l’intermédiaire de pratiques rituelles capables de produire automatiquement des effets: le recours à la divinité – quand il existe – est purement fonctionnel, subordonné à ces forces et aux effets recherchés.  La magie n’admet aucun pouvoir supérieur à elle-même; elle affirme qu’elle peut contraindre les « esprits » eux-mêmes ou les « démons » évoqués à se manifester et à accomplir ce qu’elle demande ». Dans notre monde, le sens religieux de l’homme s’exprime parfois sous des formes déviantes qui peuvent nuire aux croyants. Il y a, tout d’abord, la superstition : on croit que des pouvoirs surnaturels influent sur la vie de l’homme et que certaines personnes peuvent manipuler ces pouvoirs. Puis, il y a la magie : le « magicien » prétend mettre à son service des forces occultes. On parle des rites de magie blanche, rouge ou noire. La pratique de ces rites implique la rémunération, souvent très élevée, du « magicien ». La divination, elle, consiste à prévoir l’avenir en recourant à un médium ou à un esprit démoniaque. Enfin, le satanisme implique que les individus placent leur vie sous la domination de Satan, conçu comme un dieu puissant. Les adeptes participent à des messes noires. On ne peut que s’interroger sur la manière dont certaines personnes se servent de la télévision pour faire connaître, et banaliser, ces pratiques.

Interprétation :

Les superstitions ont fait leur apparition avec celles des croyances et remonteraient à la nuit des temps, à l’époque de l’homme de néandertal, lequel a commencé à ensevelir les morts : preuve d’une croyance d’une vie après la mort.  Les superstitions sont le pendant de ces croyances. On croit en une divinité et dans un même temps en une superstition. Par exemple, les chrétiens croient en Dieu et fustige le diable.  Pour les païens, le christianisme était une superstition et réciproquement d’ailleurs.  De tous temps, les superstitions ont existées et parviennent encore jusqu’à nous sans que nous sachions réellement qu’elles sont leurs origines.

Articles liés

Appelez dés maintenant le 090 436 007 (2,00 Euro/min) afin de découvrir d’autres avantages. Afin de préserver vos données personnelles, votre numéro de téléphone ne peut être lu par nos conseillers.